Info Lavoir... Les cancans du bourg ! Sources: Ouest France et Le Télégramme de Brest

 

 

 

Pascaline et son orgue de Barbarie enchantent

vendredi 21 novembre 2008


Pascaline Le Ménager et son orgue de barbarie ont enchanté le repas des anciens combattants qui s'est déroulé au Tost D'an Dud</P> 

 

 

Toute frémissante et rose d'émotion Pascaline tourne, tourne, sans relâche la manivelle de son joli orgue de barbarie. L'instrument ? Un achat coup de coeur chez Marc Fournier spécialiste vendeur de limonaires à Seyssuel après qu'elle ait rencontré sur un salon de Printemps à Briec Mme Rosanny, autre accro à l'orgue de Barbarie. Depuis son plus jeune âge Pascaline Le Ménager en rêvait, « il m'aura fallu attendre plus de 47 ans, que je finisse d'élever mes enfants » explique celle dont l'enfance n'aura guère été un long fleuve tranquille, trop de chagrins enfouis au fond de son coeur. Un coeur que Pascaline a énorme. De son enfance dans un village près de Reims où elle est née, elle ne retient qu'une belle amitié offerte par une vieille dame, quand elle avait 4 à 5 ans, qui jouait elle aussi de l'orgue de Barbarie. À cette dernière, Pascaline rend hommage aujourd'hui à son tour : « tout ce qu'elle m'a donné et transmit, moi aussi je veux le retransmettre, donner du bonheur aux gens, comme elle m'en a donné ». Partager la joie de la musique à l'occasion d'une fête de famille ou lors d'une prestation dans une maison de retraite, c'est son plaisir à elle Pascaline. Et quand une association, une municipalité, l'invitent à se produire, elle y court accompagnée de Jean son époux, pour y tourner la manivelle et faire chanter, les belles chansons de jadis, ou bien des plus récentes. Toutes celles qu'elle arrive à trouver à l'adresse pour elle synonyme de qualité, celle où ellle a acheté son orgue, « car la qualité des partitions est importante, il faut qu'elles soient juste à la bonne épaisseur » confie t-elle en montrant ces drôles de petits accordéons en carton perforé. Tout dernièrement elle est montée sur le podium du célèbre Festival des Arts de la rue de Quintin, et à cette évocation, ses yeux brillent à la fois d'excitation et d'émotion, « J'ai marqué sur le grand tableau : Avoir relevé le défi et être aux côtés de grands artistes, un immense trac ». Mais ce jour, le coeur de Pascaline battait juste ce qu'il faut, il n'y avait pas trop de trac à tourner la manivelle pour les anciens combattants, leurs épouses et quelques élus, lors du repas qui suivit le dépôt de gerbe à l'occasion du 90e anniversaire de la guerre 14-18. Et les anciens étaient tout heureux d'accompagner Etoile des Neiges ou Mon amant de Saint Jean. Qu'on se le dise pour réserver Pascaline et son orgue il suffit d'appeler le 02 98 26 69 21.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×