Blue Chill (3)

 

Blue Chill au Tost D'an Dud ce samedi

vendredi 02 octobre 2009   Ouest France


La saison musicale du Tost D'an Dud débute ce samedi 3 à 21 h 30 avec le retour sur la scène lopérécoise du fameux groupe Blue Chill. Issu d'une génération qui refuse de choisir son camp entre la perpétuelle expérimentation et l'évidence des mélodies, Blue Chill s'affirme comme un groupe live à part entière après les tâtonnements prolifiques de leurs débuts influencés par Radiohead et les Doves. Adepte du bricolage et e la bidouille, le groupe cherche avant tout à cacher l'origine honteusement discount de son matériel tant par une recherche sonore sans fin que par des harmonies entêtantes et dissonantes.

Les textes fleurent la loose, les filles qui ne rappellent jamais, les soirées minables dans des apparts de pauvres et autres obsessions psychologiquement inquiétantes ; les amateurs apprécieront de retrouver les envolées lyriques de Sigur Ros, d'Arcade Fire et de Jeff Buckley, le fatalisme d'Unbelievable Truth, la noirceur de Joy Division, les enseignements sonores de Sonic Youth et Nirvana, voire la pop des Smiths et des Beatles. Entrée gratuite.

 

Le Télégramme

Châteaulin

Lopérec. Fin de semaine mélodique au Tost d'an dud

1 octobre 2009 -

Influencée par la fine fleur du rock lyrique, la formation bresto-tréguncoise Blue Chillinvitera, samedi, à Lopérec, le public à la rejoindre dans son univers sombre et un temps soit peu désespéré. Selon les mots des principaux intéressés, Blue Chills'affirme comme un groupe live à part entière. Leur nouvel album, «Floating Wood», est même franchement prometteur. Alors, si leur prestation s'avère à la hauteur des références qu'ils avancent, la soirée s'annonce même franchement mémorable. Adepte «du bricolage et de la bidouille», la bande des huit estime, en effet, que «les amateurs apprécieront sans doute de retrouver les envolées lyriques de Sigur Rós, d'Arcade Fire et de Jeff Buckley, le fatalisme d'Unbelievable Truth, la noirceur de Joy Division, les enseignements sonores de Sonic Youth et Nirvana, voire la pop des Smiths et des Beatles». Rien que ça...

 

 

 C'était vraiment.....

Très Chouette !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site